En partenariat avec l’APCI, l’INPI présente les résultats de l’étude « Design & brevet : quand l’innovation passe par le design »

40% des agences de design interrogées ont travaillé sur une réalisation reposant sur un ou plusieurs brevets ; 25 % ont participé à une demande de brevet.
Pour 8 % des entreprises répondantes, les designers ont eu un rôle déterminant dans la quasi-totalité de leurs brevets.

C’est l’un des constats de l’étude « Design & brevet : quand l’innovation passe par le design » conduite en 2010 par l’INPI et l’APCI avec la participation de l’AFD et des designers interactifs. Confiée à François Mayssal et à Antoine Barthélemy, consultants du Cabinet Quam Conseil, cette étude analyse et évalue les liens entre design et brevet. Elle propose un état des lieux des pratiques des designers en matière de dépôts de brevets, qu’ils travaillent en agences ou en équipes intégrées à l’entreprise.

La nature du lien entre design et brevet
L’étude fait apparaître quatre types de liens abondamment illustrés par des cas concrets
• En adoptant une autre perspective que celle de l’innovation technique, notamment celle de la meilleure interaction entre le produit et son utilisateur, le designer fait apparaître de nouvelles fonctionnalités, décèle les besoins non couverts, ou mal satisfaits.
• Intégrés en amont dans les équipes projets, les designers peuvent donner une représentation du produit qui facilite le passage idée => produit et Intervenir sur la résolution des problèmes d’usage majeurs.
• Les souhaits des designers peuvent conduire les entreprises à entreprendre des travaux de R&D qui donnent lieu à brevets.
• Le design permet de valoriser des innovations brevetées en montrant leur potentiel.

Les conditions de resserrement du lien
Parmi les facteurs qui favorisent le lien entre design et brevet, le plus important est l’intégration des designers en amont dans les projets, lors des choix majeurs,
L’existence d’un département de design apparaît donc comme favorable à ce resserrement:
51 % des entreprises intégrant un département design déclarent que les designers ont eu un rôle déterminant sur au moins un brevet. Ce chiffre baisse à 39 % dans les entreprises n’intégrant pas un département design.

Retrouvez l’étude complète sur inpi.fr
http://www.inpi.fr/fr/l-inpi/observatoire-de-la-propriete-intellectuelle/etudes-recentes-de-l-observatoire.html

A propos de l’INPI
Établissement public sous la tutelle du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, l’Institut
national de la propriété industrielle (INPI) délivre les brevets, marques, dessins et modèles et donne
accès à toute l’information sur la propriété industrielle et les entreprises.
Il participe activement à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques dans le domaine
de la propriété industrielle et de la lutte anti-contrefaçon.

A propos de l’APCI
Association loi de 1901 reconnue d’intérêt général, l’APCI, assure une mission de promotion du
design comme facteur d’innovation «économique, sociale et culturelle auprès des entreprises et des
collectivités publiques et une mission de promotion du design français à l’international. Elle agit en
liaison avec les acteurs du design en France et à l’international. Parmi ses actions phares, l’Observeur
du design exposé tous les ans à la Cité des sciences et de l’industrie.