Acadesign, c’est un peu comme Design Keys, une plateforme d’échange sur internet, mais sur laquelle on peut faire des choses différentes et pour un public spécifique : les étudiants !

On discute, d’un coté et de l’autre, on se regarde, on essaye d’imaginer ce qu’on peut faire ensemble. En attendant, je devais bien ça à Axel : une interview pour parler de ce forum.  Finalement, ce dernier a été tellement bavard que cela n’a pas été une mince affaire que de mettre au propre tout ça ici. Si vous souhaitez voir l’interview dans son contexte original, n’hésitez à vous rendre sur le fil de discussion consacré à l’interview sur Acadesign.

 
 

Un peu d’histoire, parlons de l’intention et des circonstance qui ont donné naissance à Acadesign. Qui était là, quelles étaient les motivations, comment le projet a-t-il démarré ?

Axel :

Alors, tout a commencé je dirais en 2002 ou 2003. J’étais au collège, commençais à dessiner des concepts mais ne connaissais personne avec qui partager cette passion et progresser. J’avais parallèlement créé un site sur l’automobile,  « LATINA ».  Après quelques galères, ça a plutôt bien pris, on était un petit noyau dur, familial.
Petit à petit ça a évolué alors il a fallut réfléchir à un nouveau nom & site : EsquissesAuto.com est ainsi né. A l’époque, un des grands acteurs dans la vie du site fut Matthieu (AKA DARE-DEVIL) qui a travaillé sur le graphisme du site et du logo. L’idée était toujours de se retrouver et s’entraider, conseiller les débutants dans le dessin (d’automobiles).
En 2005 et 2006, on a eu quelques soucis, le site a été hors ligne durant plus d’une semaine chaque fois. La fréquentation a un peu chuté et le dessin a été de moins en moins présent. Comme une partie des acteurs tels Kévin, Félix et moi étions sur le point de devenir étudiants, l’idée qu’un site pour les étudiants serait utile a commencé à se faire sentir. Avec Fabien (AKA Thoux), on avait alors parlé fut un temps d’un projet de site qui se serait appelé « Campus-Dessin.com ».  L’idée était de proposer des tutoriels, les « élèves » appliquent et un membre « coach » explique ce qui va ou pas. Toutefois, c’était un peu compliqué à mettre en place (notamment pour des raisons de temps et de motivation.
Avec Félix et Kévin, on a alors réfléchi un peu plus tard à un site pour les étudiants établi en fonction de leurs études et de leurs besoins : Acadesign.org. Petit à petit, la réflexion s’est ouverte aux autres acteurs du projets tels que Ophélie et Guillaume (AKA Scange). On a réfléchi longuement à la structure et aboutit en février 2007 à un site communautaire (forums + galeries + blogs). Avec, nous pensions pouvoir permettre aux étudiants de voir un peu la pédagogie d’un maximum d’écoles, partager leurs travaux et obtenir des critiques constructives, établir une galerie artbook/portfolio, mettre en ligne un CV etc.
Jusqu’en Octobre 2010, il y a donc eu deux sites : EsquissesAuto et Acadesign. EsquissesAuto avait repris du poil de la bête, il y avait de bonnes réalisations publiées et plus de « flood » mais il lui manquait une galerie et une interface plus évoluée pour se développer, peut-être vers d’autres secteurs. De plus, grâce à André (AKA Ddré) et Jean-François (AKA JFADesign), nous avions des news et des best of qui étaient un contenu très intéressant. A côté de cela, Acadesign bénéficiait de tout ce dont EsquissesAuto pouvait avoir besoin mais les gens n’étaient plus actifs dessus. Par-contre, Acadesign était toujours fréquenté pour la qualité de son contenu.
Avec l’aide des membres, on a cotisé tous ensemble et réunit les sous pour financer la fusion des deux sites. C’est ainsi qu’est apparu il y a un mois le « nouvel Acadesign » sur lequel il reste encore du boulot mais qui a bien évolué: l’interface a été simplifiée et adaptée aux besoins des membres.
A l’avenir, on devrait récréer un site sur lequel on essaiera de tenir une sorte de magazine: informer les membres de l’actualité, tester le matériel, créer des dossiers, développer la culture des membres et proposer des tutoriels… L’idée est d’apportée (une partie de) la matière qui fait de quelqu’un un bon designer. De plus, ce sera l’occasion de s’orienter en une passerelle aux trois E : passer de l’Engouement aux Études puis à l’Emploi. Ainsi, les passionnés trouverons de quoi partager leur passion, les futurs étudiants pourront se renseigner, les étudiants pourront partager leurs expériences et s’entraider ou chercher un emploi tandis que les vrais designers pourront partager leur métier de rêve.
Bref, l’idéal serait de réunir des designers réellement ouverts humainement et de partager notre savoir ou au moins une partie. Je pense que ça ne peut être que bénéfique.

Je présente mes excuses à tous ceux que je n’ai pas cités: beaucoup ont contribué à la vie du site de manière non négligeable, ce n’est pas si facile de caser tout le monde, surtout qu’on parle de plus de 6ans de vie et de dizaines de personnes importantes dans l’histoire.

 

Acadesign aujourd’hui ressemble-t-il à ce qui avait été prévu. A-t-il fallut revoir le plan, être plus réaliste ou au contraire saisir des opportunités ?

Axel : Le développement d’Acadesign fut aussi l’occasion de saisir quelques opportunités telles que des partenariats: on avait Cornucopia3D sur Acadesign (partenariat à relancer sérieusement, c’est un flop, tout comme Acadesign dans sa V1) et EsquissesAuto a apporté Letraset. En effet, depuis 2009, j’ai réussi à créer un lien assez fort avec eux. Ils nous permettent d’avoir de jolis lots pour les concours, ce qui motive les membres et permet d’avoir de plus beaux concours. Grâce à eux, il semble possible de petit à petit séduire d’autres firmes et d’organiser tout ça. Je suis actuellement en recherche d’autres groupes, ce qui n’est pas facile, mais il devrait y avoir des évènements sympa dans un avenir proche. Je ne manque pas de rêves et j’essaie de les faire devenir réalité sur Acadesign.
Aussi, pour mieux toucher les potentiels intéressés, Acadesign est depuis peu présent sur Twitter et surtout Facebook. Les premières impressions sont bonnes mais il est encore trop tôt pour se prononcer sur les effets que cela aura eu.
Félix : Je pense que le challenge d’Acadesign a été, depuis le début, de combiner la convivialité d’un forum et le sérieux d’une organisme. Les deux objectifs sont relativement faciles à atteindre, séparément, mais sur une plate-forme commune, il est nettement plus dur de convaincre deux différentes types d’utilisateur à se réunir. EsquissesAuto semblait fonctionner à merveille à court terme, (j’entends par là que son activité était globalement entretenue par les conversations), mais pas à long terme, car il lui manquait un contenu statique (ou un contenu « site »). Avec la fusion EA/ACAD, on ratisse plus large : les visiteurs ont autant la possibilité de participer à la vie active, au forum, que de consulter uniquement les travaux des membres. En développant la partie site, l’activité d’Acadesign aura plus facilement un impacte externe.

Si il fallait décrire ce qu’est Acadesign en quelques mots aujourd’hui, comment le feriez vous ?

Axel : Une grande famille pas prise de tête, une occasion de développer le designer qui est en soi, qu’on en soit conscient ou pas.
 

Qui peut participer ? A quel public est destiné la plateforme en particulier et qu’en retire-t-il ?

Axel : Tout le monde peut participer, il suffit pour cela de s’inscrire. Il faut bien sûr être intéressé (sinon passionné) par le design pour en tirer avantage. Dans l’immédiat, chacun peut facilement et rapidement savoir ce qui va ou pas dans ses travaux et donc progresser sur les prochains. C’est aussi un moyen de communiquer ce que l’on fait (point qui ne fera que s’accentuer avec la croissance du site), de se faire connaître, mais aussi de rester en veille sur le monde du design (cf développement des news), de développer ses compétences (tutoriels etc) et de créer des contacts (entre les membres ou avec des firmes, à commencer par Letraset et Cornucopia3D… d’autres arriveront).
 

Quels sont les moyens que demandent une telle plateforme ? Quel engagement pour ses animateurs, quels coûts, quelles compétence sont-elles requises ?

Axel : Les deux premières années ont ainsi coûté 600€ (de ma poche essentiellement).  Pr la suite on tournait à 60€ minimum par an…
Actuellement, l’Acadesign on son nom a donc coûté environ 750€ (probablement un peu plus) et coûtera bientôt environ 250€/an (30€ de DNS, 120€ d’hénergement, 100$ de support).
Si on compte gentiment 5 ans d’EsquissesAuto à 100€/an, l’actuel Acadesign a donc coûté plus de 1250€. Heureusement, certains membres aident et participent aux frais du site. (Cf fusion.) C’est vraiment génial.

Actuellement, je réfléchis donc à des méthodes pour rentabiliser le site (comme de meilleures publicités ou une boutique) mais je ne peux pas mettre ça en place tout de suite. Quand à un redesign du site, je me suis renseigné, ça coûterait de 300€ (amateur) à 12 000€ HT (équipe web designer + développeur). J’ai des amis qui pourraient aider, l’avenir nous dira s’ils peuvent relooker Acadesign de fond en comble. Jusque là, c’est essentiellement Félix qui se charge du logo, du portail et de l’identité visuelle.

 

Qui sont aujourd’hui les membres actifs, moteurs pour la communauté, quels sont leurs rôles ?

Axel :
Commençons par l’équipe :
  • Les modérateurs – Kévin, Ophélie, Scange : Ils permettent d’aiguiller les membres, d’agir en cas d’invasion par des robots (ça arrive) et dans la préparations d’évènements.
  • Le jury – Ddré & JFADesign : leur rôle est essentiellement de s’occuper des duels/batailles et des Best Of (réunir les meilleurs réas d’une période, lancer un sondage et tenir à jour un blog + galerie).

Toutefois, il sera bientôt nécessaire de créer une rédaction (Chloé est intéressée) pour les news, le jury a du mal a être aussi actif que par le passé et l’engagement de Félix est conséquent (toutefois, il était mitigé par la modération, pas spécialement intéressé) donc il sera nécessaire de bientôt redéfinir les rôles de chacun. Ce que je voudrais, c’est limiter l’effet pyramidal et que chacun est accès à toutes les fonctions mais soit spécialisé dans un poste. Par exemple, un membre du jury ou de la rédaction s’occupera principalement de créer des Best Of ou des news mais aura aussi un rôle de modérateur tandis que le modérateur pourra aussi être tantôt rédacteur ou jury.

Concernant les membres, c’est dur de « choisir », chaque membre actif aujourd’hui est un moteur pour les autres dans une sorte de cercle vertueux. Actuellement, les membres les plus impliqués sont par exemple AP’, Captcha et Aymeric. Quentin, Loaded212 et 1om1 sont moins présents par exemple mais participent activement.
C’est encore une petite communauté, les gens viennent, restent et parfois partent. Y en a beaucoup qui ont énormément contribué mais qu’on ne voit plus trop…
 

Comment combiner vie étudiante et implication dans ce type initiative ?

Axel : C’est pas toujours évident, il faut trouver du temps libre mais j’en manque cruellement! Ce pourrait être une activité à temps plein mais je ne peux pas en vivre… Je m’en occupe donc principalement le soir et les week-ends.
 

Quelles satisfactions a-t-on à s’investir dans l’organisation et l’animation d’une telle initiative ?

Axel :
C’est tout simplement énorme : on voit certains membres progresser, on suit leur parcours, on se lit d’amitié et quand on s’est lancé dans la fusion, beaucoup de membres ont suivi le mouvement et cotisé alors que certains d’entre eux sont loin d’avoir de l’argent à jeter par les fenêtres. C’est franchement super et ça me donne envie de ne pas tout foirer et de lancer de supers projets qui seront non seulement un plaisir à vivre pour tous mais aussi un tremplin, que ce soit pour développer leurs compétences ou se faire un nom. C’est dur mais quand je vois les jeunes s’impliquer, ça me motive.
Captcha :
A la base j’ai adhéré à ce site car je n’avais personne dans mon entourage à qui communiquer ma passion du dessin automobile, sur EA et maintenant sur Acad je peux partager une relation avec des gens autour d’une passion commune. C’est vraiment top de pouvoir montrer ses dessins à des gens qui eux aussi dessinent, ainsi par le jeu des critiques on peut s’améliorer au fil du temps. Je viens ici pour partager ma passion (ne faisant point d’étude en design) et sentir l’appui d’une communauté.
 

Comment entretenir la participation ? Relationnel, leadership… Quel rôle joue la « vraie vie » dans l’entretient des relations entre les membres ?

Axel :
C’est pas toujours évident… Les concours, best of et partenariat vont dans ce sens mais ça ne suffit pas toujours, d’où le projet d’avoir à nouveau un site avec du contenu concret, utile et facilement exploitable. Beaucoup d’entre nous sont étudiants, parfois dans les mêmes écoles, alors on peut se voir et discuter en vrai d’Acadesign.
Si les améliorations portées à Acadesign font revenir les anciens, ce serait vraiment super !
 

Question pour les membres, pas trop dur de supporter Alex tous les jours ?

Axel :
M’en parle pas! :mrgreen:
En plus j’ai encore pas mal de mal à déléguer et permettre à chacun de s’épanouir alors c’est pas toujours facile pour eux… :oops:

Captcha : [d’après Alex ça semble très dur… d’accord avec ça ?]

Pas du tout( de mon point de vue), c’est un mec sympathique et courtois très impliqué dans le site.

 

Comment la plateforme se fait-elle connaître, comment recrute-t-elle de nouveaux membres ?

Axel : Principalement le bouche à oreille, quelques liens sur d’autres sites, la communication des concours et Facebook. Y a encore du boulot!

 

D’un point de vu humain, comment s’est passé la fusion entre Acadesign et Esquisses Auto pour les membres ? Tous s’y sont-ils retrouvés ?

Axel : Ma foi, j’ai l’impression que ça s’est bien passé: chaque forum d’EsquissesAuto a été fermé (mais reste accessible à la lecture) et de gros liens immanquables avertissent du changement. La nouveauté aidant, j’ai l’impression que ça se passe bien pour les membres et suis curieux d’avoir plus de leurs retours.
Il reste cependant nécessaire de créer quelques « tutos » de présentation des fonctions de l’interface: tout est simple mais ça aidera quand même.

Captcha : Je considère que cette fusion est une belle aventure au sein de la communauté, tout s’est enchainé très vite à la suite du concours de cet été qui fût le lieu de quelques incidents, j’ai pris ça comme une grosse bouffée d’air frais emportant la communauté dans un nouvel élan plus ambitieux. De plus il a fallu se cotiser, donc se mettre tous ensemble pour monter ce beau projet, c’est une œuvre solidaire car tout le monde profite du résultat même si les cotisants n’étaient pas nombreux. Aprés je pense que la fusion est une réussite, le staff s’est énormément affairé pour faire le ménage afin d’aboutir à un site des plus épuré et ordonné. Il est plaisant de voir en bas de la page d’accueil qu’il y a souvent plusieurs membres de connectés, ou bien le jour où l’on a obtenu le record de connectés, enfin les différentes parties du forum sont vivantes avec des contributions quasi quotidiennes.

 

J’aime beaucoup la nouvelle charte graphique d’Acadesign. Pourquoi ces caractères aux connotations grecques, ces 2 cercles ? La charte est-elle porteuse d’un message en particulier ?

Axel : Là-dessus, Félix en parlera le mieux, c’est lui qui a travaillé dessus. Les deux cercles ont pour symbolique la fusion des deux sites, leur rapprochement mais pas pour autant l’absorption pure et simple, chacun continue à vivre dans l’autre. La typo est simplifiée et épurée pour garder l’essentiel et le travail sur la symétrie « D » / « E » permet de faire ressortir « ACAD » et « DESIGN ». Originellement, l’idée était d’évoquer qu’Acadesign réunit les différentes académies du design. Ainsi, Félix fait ressortir le « ACAD » en « All Campus of Art and Design ».
Si l’on touche le domaine de l’emploi… il faudra peut-être retravailler la question.

Félix : Merci ! Evidemment, les 2 cercles évoquent la fusion ACAD/EA. C’est ensuite plus subtil, mais le petit cercle de gauche symbolise les vertus de feu ACAD en tant que site (succint, plus organisé) et tandis que le grand cercle de droite symbolise les vertus de feu EA en tant que forum (exhaustif, plus convivial). La fusion des 2 cercles se faisant au niveau du D, il est implicitement expliqué que la fusion ACAD/EA focalise d’avantage sur le Design que par le passé (du temps de EsquissesAuto, les objectifs se départageaient entre Illustration et Design). La connotation grecque de la typographie renforce l’aspect académique que prend, et prendra d’avantage, Acadesign. Jusque là, la nature académique de ACAD/EA se concrétisait par la réalisation de tutoriaux, mais il est question de faire évoluer cette activité sous Acadesign, et d’apporter bien plus (par exemple : l’orientation vers les écoles de design).

 

Comment se décident les évolutions de la plateforme ? Quel rôle pour les membres dans la stratégie, dans les opérations ?

Axel : Autant que possible, même si ce n’est pas toujours évident, j’essaie d’en discuter avec les membres sur le forum, le staff et les principaux acteurs en privé. C’est une grande part de réflexion et tout le monde a le droit de s’exprimer si besoin. Cette interview m’intéresse d’ailleurs dans le sens où j’espère mieux voir ce qui plaît aux membres et ce qui ne leur plaît pas.
 

Quelles sont les prochains changements prévus sur la plateforme ?

Axel : Le lancement d’un site pour les news et le tutoriels qui seront traduits en anglais pour Letraset. Peut-être que ce serait l’occasion de relancer une version internationale d’Acadesign (tout du moins en Anglais) mais là, entre la conception pure et le noyau dur, c’est compliqué.
On essaiera aussi de mettre l’accent sur l’aide à l’accès aux études.
Une sorte de wiki m’aurait plu aussi mais là, c’est encore une fois délicat à intégrer et on se rapproche (un peu) de Design-Keys, même si le contenu ne serait pas le même.
 

Aux organisateurs, comptez-vous continuer sur Acadesign une fois vos études terminées ? Comment ce projet continuera-t-il à vivre ?

Axel : Moi oui, j’espère que notre expérience permettra de créer un lien entre designers et peut-être une passerelle pour l’emploi

Félix : Tout comme Axel, ma contribution au projet se poursuivra après la vie étudiante. A l’avenir, Acadesign aura un rôle d’archivage de plus en plus important et conséquent. Et la présence d’anciens étudiants permettra peut être d’attirer encore plus de professionnels sur le site et pourquoi pas le forum.

 

En quelques mots, quelles ambitions pour Acadesign ?

Axel : J’aimerais vraiment que la communauté se constitue d’amateurs, étudiants et professionnels. L’idéal serait que le noyau dur d’Acadesign dépasse les 100 membres régulièrement actifs (actuellement, on est 10/20 selon les périodes), plus les membres de passages réguliers. 100 à 500 messages par jour serait super sans trop être dépassé par les évènements. Pour cela, j’aimerais que les news fassent venir dans un premier temps quelques centaines de visiteurs uniques par jour. C’est pas gagné mais ça serait pas mal.